Extranet EBG

14 déc. 2021 | 11:00 - 12:00

Les marques face à la folie du NFT

Salle : En ligne

Pour accéder au Live, au replay, au compte-rendu ou à la publication, veuillez vous connecter ou vous créer un compte :

Description

Des images qui se vendent des millions, des éditeurs qui ont dépassé le milliard de revenus, des levées supérieures à $700M, et des actifs virtuels qui s’échangent chaque jour pour plusieurs dizaines de millions de dollars. Le NFT est le choc du moment, avec une création de valeur extrêmement rapide et un marché secondaire qui s’est développé de façon aussi foudroyante que le marché primaire. On peut certes penser à une bulle spéculative, mais il est aussi vraisemblable qu’au-delà de l’effet de nouveauté, les actifs virtuels les plus demandés se pérennisent et gagnent en valeur.
Pour les marques, c’est une opportunité de valorisation de leur actif immatériel et une source de revenus supplémentaire, sans coût direct proportionnel. C’est aussi une façon de maximiser son marketing et sa présence dans l’univers qui fait actuellement la tendance.
Comment structurer son « projet NFT » ? Quelles compétences et quel investissement sont nécessaires (développement, achat de son espace, plan marketing) ? Quels objectifs peuvent être fixés, pour quels types d’actifs et quel impact marketing ? Nous réexpliquerons aussi ce qu’est un NFT et comment il est stocké.


Nous en parlerons avec Michael Amar, Fondateur de Paris Blockchain Week Summit, un évènement de classe mondiale, qui se tient à Paris.

==> Et enfin, n’oubliez pas de vous inscrire à Digital Innovation (1er février, Cité des Sciences). <==

Présentée par

Pour rappel, les inscriptions sont possibles :

  • pour les événements exclusifs (Task Forces, Business Talks, Audits, Dîners) et conférences, jusqu'à la veille de la session ;
  • pour les Webinars, jusqu'à 30mn avant la session en ligne.
Passés ces délais, nous ne pourrons pas garantir votre inscription.
Dans tous les cas, nous vous invitons à prendre connaissance de la Charte des Adhérents de l'EBG.